Ateliers > Octobre à décembre > Lamure-sur-Azergues

Comprendre, aider, éduquer son enfant

Photo : Jean-Yves Cospain.
Photo : Jean-Yves Cospain.

Vous aider à comprendre votre enfant afin de mieux l’accompagner au quotidien, vous faire découvrir

de nouveaux outils pour mieux communiquer, pour cultiver un climat

de confiance et de respect : tels sont

les objectifs de l’atelier des parents, organisé d’octobre à décembre

au centre social à Lamure-sur-Azergues.

L'atelier se décompose en six rencontres de deux heures. Il s’adresse aux parents d’enfant de moins de six ans. Objectif : leur permettre de mieux appréhender la période de la petite enfance, de réfléchir à leur positionnement, de découvrir de nouveaux outils de communication.

Il s’agit d’aider concrètement les parents à accompagner leurs jeunes enfants au quotidien, dans la bienveillance, en posant un cadre nécessaire et sécurisant. Différents thèmes seront abordés, dans le respect des idées éducatives de chacun : il n’y a pas de parents parfait ; les limites, l’autorité ; l’accueil des émotions ; l’autonomie ; l’estime de soi. Une place importante est donnée aux partages d’expérience et à la réflexion sur les problèmes récurrents.

Où ? 2 rue Centrale, Lamure-sur-Azergues
Quand ? De 9 heures à 11 heures, le lundi : 6 et 13 octobre, 3 et 17 novembre, 1er et 8 décembre
Quel prix ? Ces ateliers sont gratuits car ils vont me permettre de tester le matériel pédagogique avant le lancement officiel par l’atelier des parents mais votre présence est requise pour l’ensemble des ateliers (places limitées).
Tél. : 06 03 83 35 10
Courriel : celine.mauboussin@numericable.fr

Avec qui ?

- Educatrice spécialisée, Céline Mauboussin a travaillé 15 ans dans le secteur sanitaire et social puis dans la petite enfance, en tant qu’éducatrice et directrice de crèche.

- Elle anime depuis 2009 des ateliers de parents autour de thématiques variées et propose des conférences (dans les centres sociaux, crèches, relais petite enfance…) ainsi que des formations et de l’analyse de la pratique pour les professionnels de l’enfance et de l’éducation.

- Elle s’est également formée à la sophrologie et a animé de nombreux ateliers de relaxation pour les enfants et adultes. Elle participe avec l’atelier des Parents à la création d’un matériel pédagogique pour les parents d’enfants de moins de 6 ans.

Des ateliers testés pour vous

L’année dernière, Sylvie

a participé aux ateliers proposés aux parents

sur la communication bienveillante avec l’enfant, intitulés « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que

les enfants parlent ».

Elle témoignage.

Comment instaurer des relations plus harmonieuses dans la famille, faire face aux émotions et aux comportements de nos enfants, faire évoluer l'éducation reçue ? C'est animée de toutes ces motivations et de bien d'autres attentes que je me suis inscrite aux ateliers « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » proposée par le Centre Social Vivre en Haut Beaujolais. Depuis septembre 2013, un groupe d'une dizaine de personnes participe aux huit séances d'Entraînement aux Habiletés Parentales animés par Céline Mauboussin, éducatrice spécialisée. Cette formation a lieu une fois par mois à Lamure-sur-Azergues.

Qu'est-ce que cela m'apporte? 
Je ressors de ces séances riches de connaissances sur le développement des enfants, de compréhension, d'outils, de savoir-faire. On y aborde des thèmes variés, tels que l'accueil des émotions de l'enfant, susciter la coopération, remplacer la punition, encourager l'autonomie, les compliments et l'estime de soi...

Comment se déroule une séance ?
Il y a des moments d'échanges, des études de cas, des mises en situation. Ensuite, on essaie d'utiliser ces apprentissages au sein de la famille. Chacun va à son rythme et prend ce dont il a besoin parmi toutes les informations offertes et les outils proposés. Cette méthode s'inspire d'initiatives comparables au Canada menées par Adèle Faber et Elaine Maslish. C'est tout un cheminement amenant parfois à une remise en question, des prises de conscience et des changements. L'animatrice me rassure en affirmant que les parents sont « en apprentissage » dans cette démarche, comme les enfants sont en apprentissage dans la vie.

Car il n'est pas aisé de changer ses habitudes de relation et de communication. Il s'agit aussi de réfléchir à la relation que nous voulons mettre en place, aux valeurs qu'il nous semble important de transmettre à nos enfants : le respect, la confiance en soi, l'estime de soi... Et tout cela dans le cadre d'une « fermeté bienveillante ».

Exemple vécu
Pour illustrer les changements que cela peut apporter, je partage avec vous une scène de vie familiale : en projet, une activité de découpage avec un enfant de 6 ans et son frère de 9 ans. Le plus jeune s'applique à découper son avion dans le papier mais il le déchire. Il rentre dans une colère terrible, voulant frapper son frère. J'accueille la colère en lui disant : « je vois tu es très en colère d'avoir déchiré le papier » Très énervé, il me répond « oui, je n'y arrive pas, c'est trop dur. » Les cris et les pleurs s'intensifient. Tout en lui mettant le cadre - « tu as le droit d'être en colère mais tu n'as pas le droit de frapper les autres, de te faire du mal ou d'abîmer quoique ce soit dans la maison » -, je le contiens entre mes bras.

C'est alors que je prends conscience que peut-être, toute cette colère représente la colère qu'il a contre lui de ne pas arriver à faire « bien » les choses. Je le lui ai dit et cela ne l'a pas vraiment calmé. Je me suis rappelée que l'accueil des émotions n'a pas pour objectif de taire les émotions mais de faire comprendre à l'enfant qu'il est entendu, que ce qu'il ressent a de la valeur. Il faudra un certain temps pour qu'il vide toutes ses émotions. Pendant un moment, ma capacité d'accueil a eu ses limites ce jour-là et je le lui ai dit et l'ai laissé dans sa chambre. Quelques instants plus tard, tous les trois calmés, nous nous sommes retrouvés s'embrassant mutuellement.

 

Accueillir les émotions de l'enfant
J'aurai pu me dire « il en fait bien des scènes pour un bout de papier déchiré. » Mais cette formation m'a permis d'accueillir les émotions de l'enfant et d'aller chercher le sens que cela avait pour lui. J'en suis ressortie avec un grand sentiment de gratitude, de joie et de satisfaction malgré l'énergie que cela m'a demandée. J'ai senti que j'avais avancé dans la compréhension de ce que mes enfants pouvaient vivre à l'intérieur d'eux et que les relations avec mes enfants ont subtilement évoluées. Je n'y arrive pas souvent mais cette expérience m'a prouvée que c'était possible et que chacun en ressortait apaisé, grandi. Cela m'encourage à aller dans ce sens.

 

Sylvie Bougault

Quelques livres d’Adèle Faber et d'Elaine Mazlish

 

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent, éditions Relations plus

 

 

 

 

 

Parents épanouis, enfants épanouis, éditions Relations plus

 

 

 

 

 

Jalousies et rivalités entre frères et sœurs, éditions Stock