Trouvailles et coups de cœur

Juliette Thierry-Goscianski


A la voir dans sa jolie boutique, méli-mélo de foulards, de bijoux, de sacs, d’objets déco, de jouets et d’accessoires pour les enfants – tous parfaitement choisis –, on a du mal à l’imaginer responsable qualité au sein des laboratoires pharmaceutiques Grimberg ! C’est pourtant ainsi que Juliette Thierry-Goscianski, diplôme de chimiste en poche, commence sa carrière professionnelle, en région parisienne… Mais la qualité de vie importe plus à la jeune femme que celle des gélules, ampoules, pilules et autres solutions de pulvérisation… En 2001, direction les Alpes de Haute-Provence : enfin libre de se consacrer à ses véritables passions, elle y étudie l’histoire de l’art et la poterie, tout en ouvrant des chambres d’hôte.
Cinq ans plus tard, à la recherche d’une habitation dans les environs de Lyon, elle découvre Grandris. « Je ne connaissais absolument pas l’endroit. Mais il n’était plus question d’habiter en ville », raconte cette grande amatrice de randonnée et de verdure. «  Et nous y avons eu un coup de cœur pour une maison… »  La « Maison de Juliette », version commerce cette fois, ouvrira en 2007. Sa propriétaire n’y vend que « ce qu’elle aime » : des objets de créateurs, des produits du commerce équitable, des livres – de plus en plus -, des trouvailles « que l’on ne verra pas partout »…  Sa clientèle, qui s’étend même jusqu’à Lyon, apprécie. Forcément.


Écrire commentaire

Commentaires : 0